Bien connaître son installation de plomberie

La bonne connaissance de son installation de plomberie peut éviter de gros problèmes en cas de fuites ou de détérioration d’élément sanitaires… Chauffe-eau qui fuit, conduite détruite pendant des travaux…

installation de plomberie

1ère chose à faire : situer le robinet de coupure de l’alimentation en eau

La 1ère chose à mettre en place, en ce qui concerne l’installation de plomberie, sera de contrôler que tous les résidents à l’intérieur de l’habitation connaissent l’endroit où se trouve le robinet de coupure général de l’alimentation en eau. Il sera bon également d’avoir la possibilité de localiser les robinets d’arrêt individuels de chacun des équipements de la maison. Faites fonctionner le plus souvent possible ces robinets ou vannes d’arrêt.

Ces petits trucs vous serviront énormément le jour où… Car ces accessoires, s’ils ne font pas leur gymnastique, ils vont rouiller avec le temps et se bloquer. Un conseil, si vous ne comprenez pas votre installation de plomberie, il serait préférable de demander conseil auprès d’un professionnel ou après d’une personne connaissant parfaitement les installations de votre immeuble ou de votre lotissement.

Les robinets de l’installation de plomberie qu’il faut connaître

Le robinet général

  • Le robinet de fermeture générale de l’installation de plomberie se situe sur le branchement qui vient du fournisseur d’eau.
    • Conduite par laquelle l’eau est distribuée dans l’habitation.
    • Puis, la vanne ou le robinet est souvent après le compteur ou à la suite du ballon de pression si vous possédez un puits. On comprend aisément qu’en obturant cette vanne on arrête la fourniture en eau de l’habitation en totalité.

Le robinets intermédiaires

  • Les implantations neuves disposent aussi de robinets de fermeture individuels avant les vasques et les toilettes. Ils donnent la possibilité d’intervenir sur chacun des équipements sanitaires sans pour être obligé d’arrêter la fourniture de toute l’habitation. Les robinets de fermeture de l’eau des vasques ou lavabos sont assez souvent placés à l’intérieur du placard ou dans l’habillage de la vasque. ils vont souvent par 2, un pour l’eau froide et un pour l’eau chaude. Le robinet de fermeture des toilettes se situe sur l’un des bords ou en dessous du réservoir de la chasse. Il se peut aussi que les robinets individuels d’arrêt soient regroupés par espace. Par exemple, à l’intérieur de la kitchenette, un seul robinet arrête l’eau de tous les installations présentes… Pour les vasques, le lave-linge, le lave-vaisselle… Système identique pour les salles de bains où un seul robinet d’arrêt donne la possibilité de couper à la fois la fourniture des lavabos et de la baignoire ou de la douche.

Le robinets extérieurs

  • Dans le sous-sol ou dans la cave, il y a souvent des vannes de coupure d’eau pour le puisage. Ce sont des robinets externe ou placés à l’intérieur des espaces utilitaires du genre garages ou remises pour le jardin… Ce sont généralement de banals robinets d’eau froide, scellés sur une potence fixée au mur. Ces conduites se trouvant localisées à l’externe, ou à l’intérieur d’un endroit non chauffé, sont malheureusement sujettes au gel. Si vous êtes dans cette situation, en hiver, elles devront être vidée après avoir fermé les robinets. Vous pourrez trouver le robinet de fermeture correspondant à ces conduites extérieures en suivant les canalisations qui arrivent au robinet de puisage. Quand vous l’avez localisé, arrêtez l’eau, puis vidangez la conduite en utilisant le robinet qui permet la purge ou en laissant ouvert le robinet de puisage. Les habitations neuves disposent maintenant de moyens de sécurité. Dans ce cas, le robinet de fermeture de l’eau lié à l’implantation se trouve dans l’habitation. Presque toujours à l’extrémité de la dérivation qui est reliée à la conduite de fourniture d’eau externe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *