Quel utilisation de la lampe halogène ?

Sur le plan de l’esthétique, il est bien sûr, indispensable de répartir judicieusement les sources d’éclairage dans la maison, mais cette harmonie lumineuse est importante pour d’autres raisons : des ampoules trop faibles, trop fortes, ou mal disposées risquent, à la longue, d’abimer la vue. La lampe halogène est recommandée pour obtenir un éclairage parfait.

lampe halogène

On doit étudier l’éclairage en fonction de règles générales, d’ailleurs très simples :

  • Permettre une vision correcte en évitant à l’œil de se poser sur des surfaces brillantes qui l’affectent douloureusement.
  • Être proportionné à la minutie de l’activité qui s’exerce en un lieu déterminé.
  • Ménager des contrastes adoucis accusant les reliefs par un éclairage dirigé qui conserve les formes.
  • Enfin, éviter les contrastes violents entre surfaces éclairées et surfaces restées dans l’ombre, qui occasionnent une fatigue oculaire lorsqu’on porte le regard des unes vers les autres.

Nous disposons, pour l’éclairage, de sources, de formes, de puissances et de colorations spectrales bien différentes (incandescence, krypton, fluorescence, mercure, sodium, brome, iode, halogène). Puis, vous aurez tous les détails sur la lampe halogène sur le site lampe-halogene.com.

Les supports de la lampe halogène

Pour diriger ou répartir le flux lumineux de ces sources, on a recours à des appareils d’éclairage appropriés : diffuseurs, plafonniers, hublots, lampes de travail, lampadaires, appliques, petits projecteurs, lampes de chevet, lustres, pendentifs, bras articulés, gouttières, réflecteurs.

En fait, on réalise des dispositifs simples en menuiserie pour l’utilisation des sources nues, en les dissimulant à la vue (exemples : niches, vitrines, boîtes à rideaux, bandeaux lumineux).

Les sources de lumière sont très différentes selon le but recherché :

  • Lampes « flood » des photographes et des cinéastes.
  • Ampoules opalisées ou transparentes.
  • Tubes au néon.
  • On emploie les ampoules en forme de flamme pour les appliques et les lampes anciennes. Ce choix offre au client une grande variété pour correspondre aux différentes nécessités.
  • Finalement, la lampe halogène est idéale pour un éclairage constant et agréable.

Sources de lumière

La lampe halogène, claire ou dépolie intérieurement, ce sont les lampes les plus employées. Vous choisirez la forme de la lampe (donc son volume) suivant l’appareil auquel vous la destinez.

  • Standard silicée en 25, 40, 60, 75, 100, 15O watts, pour tous appareils en général.
  • Forme nouvelle opalisée en 40, 60, 75, 100 watts pour appareils de dimensions plus réduites.
  • Tube en 25, 40, 60 watts, pour éclairage linéaire de meubles ou objets de faible longueur.
  • Linolite en 25, 40, 60, 75, 100 watts, pour éclairage linéaire de meubles ou objets plus longs.
  • Veilleuse en 4, 6 watts, pour les veilleuses.
  • Forme parabolique, réflecteur incorporé, en 40, 60, 75, 100, 150 watts, pour éclairage dirigé (tableau).
  • Goutte en 25, 40, 60 watts.
  • Forme sphérique en 25, 40, 60 watts.
  • Enfin, la forme flamme en 25, 40, 60 watts.

On utilise ces trois dernières formes pour obtenir des effets décoratifs (lustre…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *