L’indispensable brosse à dent !

La brosse à dent est aujourd’hui un élément essentiel pour conserver une dentition parfaite le plus longtemps possible. La bouche est un organe vital dont l’importance est souvent banalisée par l’image ternie du mal de dents qu’elle véhicule depuis toujours. Pendant longtemps, les soins des chirurgiens-dentistes ont consisté avant tout à calmer les douleurs en arrachant les dents… Et mettre en place des dentiers, comme si la bouche était un organe à part.

brosse à dent

 

Avant la brosse à dent !

brosse à dentAinsi, Charles Godon, fondateur de l’école dentaire française en 1880, écrivait : « La médecine dentaire est la discipline la plus spécialisée et la plus autonome de toutes les disciplines médicales ». Aujourd’hui, avec les fantastiques progrès dont a bénéficié la médecine buccale tout au long du XXe siècle… Le temps de cette autonomie est révolu. En effet, une meilleure compréhension des mécanismes physiologiques montre que les maladies de la bouche ne doivent plus être considérées isolément. On sait désormais que la santé de la bouche dépend non seulement de notre alimentation, du contrôle de la plaque dentaire par un brossage régulier avec une brosse à dent adaptée, mais aussi de facteurs internes liés à la santé de notre organisme tout entier (stress, diabète…).

La vulnérabilité de la bouche

brosse à dentCet article vous expliquera le rôle de chacun des éléments de la cavité buccale, comment s’installent les infections et vous permettra de mieux connaitre la bouche, « porte d’entrée microbienne » et « miroir » de certaines pathologies générales. Ces informations vous seront utiles pour comprendre l’importance des gestes d’hygiène 3 fois par jour… Et des contrôles réguliers chez le chirurgien-dentiste. Après tout, la bouche est le seul organe de notre corps à demander une telle attention.

Se soumettre à tant de rigueur toute une vie nécessite bien des explications ! On fera ensuite le point sur les avancées technologiques de ces dernières années… Qui ont ouvert la voie à des diagnostics plus précis. A des traitements mieux adaptés qui cherchent dorénavant à préserver au maximum les tissus sains… Grâce au collage de composite, aux implants… Et la dentisterie esthétique pour retrouver un sourire éblouissant. Des spécialistes vous donneront leur avis sur différents traitements et vous proposeront des solutions adaptées à divers problèmes bucco-dentaires. Conseils utiles, astuces… cet article est avant tout un guide pratique qui vous aidera à préserver votre capital dentaire, à prévenir le vieillissement de votre bouche et à croquer la vie à pleines dents !

Par le stress, l’anxiété, la sensation de mal-être

brosse à dentLes activités inhabituelles de la mandibule et de la langue, appelées « para-fonctions », sont majorées par le stress, l’anxiété, l’irritabilité et la frustration. C’est par exemple pendant le sommeil, ou parfois la journée, le grincement des dents qu’on appelle le bruxisme. Le jour, ce sont les petites habitudes répétées telles que serrer les dents, se mordiller les lèvres, la langue, la face interne des joues, se ronger les ongles, mordiller un stylo, prendre une posture au travail avec le téléphone ou l’ordinateur qui contracte anormalement les muscles des mâchoires et du cou… Ces para-fonctions entrainent des contractions répétées et désordonnées des muscles masticateurs. Leurs répercussions sur les deux articulations sont comparables à une véritable situation d’entorse. Et les symptômes liés à ces dysfonctions sont variables suivant l’individu.

Un ligament très réactif

Le ligament qui articule la dent dans l’os des mâchoires est doté de récepteurs nerveux. Ils sont sensibles à l’interposition entre les dents d’une feuille de 0,01 à 0,035 mm d’épaisseur. C’est pourquoi nous percevons tout de suite la gêne occasionnée par la reconstitution d’une dent mal réglée en hauteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *