Comment changer un mélangeur pour un mitigeur ?

À la différence d’un mélangeur, un mitigeur ne comporte qu’une seule commande pour les deux arrivées eau chaude-eau froide. Ce qui permet d’obtenir la température souhaitée plus rapidement. Il vaut plus cher mais c’est la garantie d’économies d’eau et d’énergie.

mitigeur

Envisager le meilleur moyen pour changer mon mélangeur

Il est possible de remplacer un mélangeur mono-trou par un mitigeur mono-trou sans autre modification de l’installation, en conservant le même évier ou le même lavabo.

Marche suivre pour remplacer le mélangeur

Choisir le robinet mitigeur en fonction de la pièce (cuisine ou salle de bains) et du décor. Il existe une large gamme de prix, de styles, de techniques (mobile, avec ou sans douchette, limiteur de température, distributeur de savon, etc.).

Le principe de montage d’un mitigeur

  1. Couper l’eau au compteur en actionnant la vanne d’arrêt.
  2. Dégager le dessous de l’évier ou du lavabo pour travailler aisément et accéder aux canalisations.
  3. Démonter l’ancien robinet, en commençant par desserrer les écrous qui relent les flexibles du robinet aux arrivées d’eau et dévisser la tige de vidage.
  4. Prévoir du dégrippant en cas de résistance des écrous.
  5. Nettoyer les bords du trou, qui présentent souvent des traces de calcaire.
  6. Visser les nouveaux flexibles sur le mitigeur et mettre le nouveau robinet en place dans le trou après y avoir passé les flexibles.
  7. Mettre en place la tige de commande du clapet.
  8. Puis, raccorder les flexibles aux arrivées d’eau et rétablir l’eau puis monter la tirette de vidage.

Matériel nécessaire pour installer une mitigeur

  • Clés plates
  • Clé multiprise
  • Seau, tournevis
  • Dégrippant, vinaigre blanc
  • Raccords à visser et leurs joints
  • Robinet mitigeur
  • Flexibles de raccordement et joints (fournis)

Ce que l’expert vous conseille

Les raccords visser (dits aussi raccords bicône ou instantanés) sont plus cher que les raccords soudés… Mais ils sont plus faciles à réaliser pour le particulier. Ils demandent aussi beaucoup moins d’outillage.

  1. Prévoyez des raccords adaptés d’un côté aux tuyaux en cuivre et de l’autre aux flexibles.
  2. Avant de passer le robinet dans son trou, vissez les flexibles de raccordement à l’eau chaude et à l’eau froide, ainsi que la tige filetée sur le corps du robinet.
  3. Nettoyez les bords du trou (éventuellement avec du vinaigre blanc pour éliminer les traces de calcaire), puis passez les flexibles par le trou.
  4. N’oubliez pas de poser la rondelle d’étanchéité (joint torique).
  5. Fixez la robinetterie sous le lavabo en serrant l’écrou de fixation sur la tige filetée une fois la robinetterie bien placée.
  6. Vous aurez auparavant enfilé sur les flexibles et la tige le joint plat et l’étrier fournis.
  7. Utilisez une clé lavabo si vous ne pouvez pas passer la clé plate.
  8. Puis, raccordez les flexibles aux arrivées d’eau (rappel : eau chaude à gauche, eau froide à droite) et serrez à la clé.
  9. Pour conclure, insérez par le haut, sur le mitigeur à l’emplacement prévu à l’arrière du robinet, la tige de commande de la bonde. Pour régler l’ouverture du clapet, ajustez la hauteur de la tige en la vissant plus ou moins haut sur la rotule située sous le lavabo (ou l’évier).

Niveau de difficulté :

  • Assez facile
  • Temps estimé : 3 heures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *