Bons à savoir sur un robinet en 2018

Conçus en laiton et en métal à ses origines, le robinet, depuis, a bien évolué. Désormais, les robinets nouveaux version sont en matière synthétiques, munis des pièces plus petites et  nettement plus élégantes. En 2018, La robinetterie constitue un élément d’habillage des salles d’eaux. Voici les catégories de robinet utilisées sur une installation sanitaire complète.mitigeur

 Lavabo : la poignée

Il s’agit d’un robinet muni d’un bec raccourci. On l’appelle également la poignée. Ce type de robinet a été conçu pour se laver les mains, se rincer les dents ou recueillir de l’eau dans un gobelet. On trouve des robinets de vasque en laiton, en acier inoxydable satiné et bien d’autres matériaux. Tous ces modèles ont été testés par plombier Villetaneuse, installateur sanitaire en Seine-Saint-Denis. Ce dernier a indiqué sa préférence pour les modèles en acier inoxydable. En somme, la poignée est destinée aux lavabos. Il est déconseillé de l’installer sur un meuble en coin, les désagréments se multiplieraient. Certains fabricants proposent aussi un robinet de haute taille pour la  salle de bains, afin que l’on puisse l’utiliser pour se laver les cheveux.

Evier : la douchette

Un robinet dans la cuisine est doté d’un plus long bec. Il permet de remplir une casserole ou un seau et pouvoir atteindre tous les coins de l’évier. En 2018, les robinets à becs longs et recourbés ont laissé place à la douchette. A Paris comme dans ses communes voisines,  cette douchette fait fureur. Munie d’un tuyau flexible, on peut le bouger, changer l’inclinaison et bien d’autres choses. En gros, ce genre de douchette peut remplacer le robinet d’évier et aussi la poignée.

Douche : le mousseur

Un robinet de baignoire est fixé au mur et ne doit pas être mobile. On l’appelle également le robinet à entraxe. La tête de douche faisant partie de la baignoire permet de diriger des jets d’eau où l’on veut. Les robinets de salle de bains, de cuisine et de lavabos fonctionnent de la même manière, sauf le mousseur. Cet embout, imperceptible de l’intérieur, permet à l’air de se mélanger au jet d’eau. Il détermine la force du jet et le débit d’eau par minute.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *